A la suite des annonces incitatives de la Maire de Paris, nous demandons à Patrick Devedjian, Président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, Département le plus riche de France dont le budget était excédentaire de plus de 400 millions d’euros en 2017, de mettre en place des mesures volontaristes en faveur des transports en commun pour les habitants de notre Département.
La nécessité d’agir pour le pouvoir d’achat de nos concitoyens et de favoriser la transition écologique nous oblige alors même que de nombreux départements franciliens ont déjà mis en place des mesures en faveur de la justice sociale. Nous devons agir!

Nous demandons :

  • la gratuité des transports en commun pour les retraités sous condition de ressources, cette population est la première impactée par la baisse de son pouvoir d’achat;
  • la gratuité des transports en commun pour les jeunes alto-séquanais de moins de 11 ans;
  • la gratuité des transports en commun pour les alto-sequanais en situation de handicap;
  • le remboursement de 50% du forfait navigo/imagine’R pour tous les collégiens et lycéens des Hauts-de-Seine.

Le Département le plus riche de France ne peut rester sourd aux attentes impératives de nos concitoyens à la nécessité de justice sociale et à l’urgence écologique.

Nous appelons la majorité départementale de droite à des mesures fortes et à rétablir l’équité territoriale pour les habitants des Hauts-de-Seine.