Le Parisien. Depuis la rentrée, les usagers du métro ont remarqué une forte augmentation du nombre de vendeurs de cigarettes et de fruits à Châtillon-Montrouge. La mairie explique avoir renforcé l’action de sa police municipale.

Après avoir également écrit au maire, la conseillère régionale (PS) Nadège Azzaz a sollicité un entretien avec la direction de la RATP afin de « trouver ensemble le moyen de mettre fin à cette situation. » « Il faut sortir de l’impasse en mettant tout le monde autour de la table », explique-t-elle.

Elle décrit une situation qui génère « des nuisances » au-delà des abords du métro. « Ces vendeurs ont leurs stratégies pour éviter les interventions de la police, poursuit-elle. Ils se déplacent vers le quartier Maison-Blanche ou du côté de la Coulée Verte, et font diverses dégradations, abandonnent des déchets… »