En cette journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, le collectif J’Aime Châtillon s’engage afin de mettre en place des dispositifs de prévention et d’accompagnement pour les Châtillonnaises victimes de violences.

En effet, si l’arsenal pénal doit s’adapter à ce fléau et reconnaître comme circonstance aggravante les féminicides, une Collectivité locale a aussi la possibilité de lutter localement et prévenir les violences.

Une femme meurt encore tous les deux jours sous les coups de son compagnon, les pouvoirs publics doivent collectivement prendre en compte ces violences et agir, pour que cesse enfin ce décompte macabre.

na03