Alors que les affectations de nos collégiens dans les lycées environnants est actuellement à l’étude, j’ai saisi en ma qualité de Conseillère Régionale cette année encore les services de l’Education Nationale sur la question du lycée Jacques Monod de Clamart (cf ci-dessous).
En effet, au cours des années, les affectations des Châtillonnais sont moindres dans ce lycée aux portes de notre ville et celles vers Montesquieu au Plessis-Robinson ou Mounier à Chatenay-Malabry favorisées, allongeant de près du triple le temps de transports des lycéens.
Il n’est pas normal que les jeunes Châtillonnais soient prejudiciés par le manque d’anticipation des pouvoirs publics quant à la construction d’un lycée dans notre ville et notamment l’absence de mise à disposition d’une emprise foncière par l’actuelle municipalité, pourtant toute disposée à saturer l’espace de programmes immobiliers.
Les constructions à venir à Bagneux ou au Plessis-Robinson ne solutionneront pas ce manque, avec bientôt 4000 0habitants, Châtillon est la seule ville sans lycée dans notre Département et doit pouvoir en disposer!
Comptez sur mon engagement de tous les instants sur le sujet aux côtés des Parents d’élèves châtillonnais, mobilisés pour de bonnes conditions d’apprentissage et d’éducation de nos enfants!