Lors de la commission permanente du 18 septembre 2019, j’ai déposé en ma qualité de conseillère régionale un amendement pour étudier la faisabilité d’un lycée à Châtillon du fait de l’essor démographique dans notre ville et de l’absence de lycée dans une ville de 37000 habitants.

Il est plus que nécessaire d’envisager la construction d’un lycée.

Cet amendement a été rejeté par la majorité de Valérie Pecresse car ce projet n’est « pas inscrit au plan pluriannuel d’investissement », faute de volontarisme de l’actuelle Municipalité.

C’est pourtant un impératif dans notre ville eu égard à l’encombrement du lycée Monod, à la densification de notre territoire et pour que nos jeunes cessent ces temps de trajet supplémentaires.

Nous mettrons tous les moyens pour y parvenir!