1. Terrains de l’ONERA et lycée pour les jeunes châtillonnais :

Au conseil municipal de Châtillon du 26 septembre 2018, annonce d’un départ de l’ONERA reculé à 5 ans mais toujours pas les prémisses d’une réflexion sur un lycée ou une annexe : pour le Maire, c’est la Region qui ne veut pas (pourtant il déclare ici qu’il n’a pas d’emprise foncière dispo > cliquez ici pour lire l’article < ). Pour l’élu à « l’enseignement secondaire » oui-oui il y’a une délégation spécifique, c’est l’Education nationale qui ne veut pas.
Mais comme les châtillonnais eux le veulent, nous allons continuer de nous mobiliser! Et surtout informer les habitants qui ne sont aucunement associés aux choix sur leur cadre de vie.
Retrouvez mon communiqué de presse

2. Rentrée scolaire : 

On apprend aussi qu’il est prévu une extension du collège Georges Sand qui arrive (aussi!!!) à saturation…mais sans que le conseil départemental n’ait donné son accord! Il serait bon là encore d’entamer des démarches réelles et d’anticiper la nécessité d’accueillir un nombre de collégiens en augmentation…

Sur la rentrée scolaire, nous avons réaffirmé la nécessité de veiller à ce que le système de preinscriptions n’augmentent pas les tarifs, à la nécessaire articulation entre les différents « temps » des enfants (articulation école des sports-centre de loisirs), à ce que la désignation des représentants du conseil des enfants se fassent dans une vision pédagogique d’apprentissage de la citoyenneté et donc en même temps que l’élection des délégués de classe (il est prévu une désignation en centre de loisirs mais qui ne prendrait pas en compte les enfants qui ne fréquentent pas les accueils de loisirs).

Egalement point d’attention pour les enfants de Jules Verne et leurs conditions d’accueil et d’apprentissage au milieu d’un chantier d’agrandissement (alors que l’école a 2 ans, on a détruit du neuf pour agrandir.Pourquoi pas avoir construit grand au départ ). Anticipation à Châtillon, un concept jamais appliqué!
Notre voeu pour une restauration scolaire sans plastique n’a pas été mis au vote, le Maire s’est engagé à nous présenter un bilan de ce qui a été entrepris lors du prochain CM…Nous vous tiendrons informés des suites données, la lutte contre les perturbateurs endocriniens véhiculés par le plastique étant impérative!
Retrouvez notre voeu :

B80ADC19-D9F2-4AFC-AAED-D9458A00373A

3. Betonnisation et ville à saturation:
J’ai également évoqué la problématique de la betonnisation de la ville devenu une succession de chantiers perpétuels (qui fragilisent d’ailleurs les sols sans plan de prévention des risques que nous demandons), de l’absence d’équipements adaptés qui empêchent les associations d’avoir des créneaux suffisants, l’augmentation de population non projetée qui pose souci quand à la structuration même de la ville : encombrants, déchets, circulation…
700 logements neufs sont projetés d’ici 2020 (et 620 dans le projet actuel Onera) soit en moyenne 1610 habitants supplementaires soit en moyenne 560 véhicules supplémentaires.

Au vues des éléments qui précèdent quant à l’absence totale de projection, les châtillonnais non concertés semblent livrés à eux-mêmes et la Municipalité totalement dépassé…
Le changement c’est quand deja?!!