Cette période estivale reste bien compliquée dans les transports franciliens.
Alors que la précédente mandature avait entrepris la climatisation des rames, les usagers voyagent dans des conditions extrêmement préoccupantes pendant ces épisodes de canicule.
Les fermetures de stations continuent de congestionner le trafic et les solutions censées permettre la continuité du service ne sont pas à la hauteur : les incidents se multiplient sur les lignes de métro et de rer et la semaine dernière, nous avons assisté à une scène incroyable en début de soirée de voyageurs de la ligne 1 obligés de sortir sur les voies quasiment livrés à eux-même pendant plus d’une heure!
Malgré les effets d’annonce de Valerie Pecresse, Présidente de Region bientôt à mi-mandat et Présidente de IDF-Mobilites (ex-Stif) autorité organisatrice des transports, les dysfonctionnements deviennent récurrents et impactent lourdement le quotidien des franciliens soumis aux aléas des transports en commun.
Pourtant le montant du Pass Navigo a augmenté malgré les promesses de campagne et il n’est pas certain qu’une nouvelle hausse n’intervienne pas d’ici la fin du mandat (mensuellement : 70 € en septembre 2015 à 75.20€ à ce jour).
Ce n’est pas de l’indignation dont les usagers des transports en commun ont besoin mais d’actions concrètes pour améliorer leurs conditions de transports : ponctualité, régularité, sécurité, propreté…

J’appelle Valerie Pecresse à agir et à assumer ses responsabilités : les usagers ne doivent plus subir les transports en commun, ce n’est pas digne de la plus grande Région d’Europe!