Chacun sait que ce combat essentiel pour notre ville doit être conduit par une équipe fiable et cohérente, qui mène ce combat avec constance auprès des Parents d’élèves depuis des années.

Nous souhaitons construire notre futur lycée dans la zone des Arues (située entre le campus Orange et le centre administratif), dernière réserve foncière qui est actuellement constructible jusqu’à 100000m2 de bureaux supplémentaires par la faute des sortants qui ont modifié en catimini le plu en février 2020.
Il s’agit de l’un des enjeux essentiels du vote du 28 juin : des élus qui n’ont pas projeté la ville depuis 37 ans et son responsables de l’absence d’équipements ne peuvent décemment vous promettre qu’ils changeront de voie. Nous engagerons un moratoire sur tous les permis accordés et reverrons immédiatement le plan local d’urbanisme pour l’encadrer et préserver nos dernières réserves foncières que l’équipe sortante a continué de brader.

Si je suis élue Maire de notre ville, je m’engage à œuvrer pour un lycée dans notre ville même si la Commune n’est pas décisionnaire et même si la construction d’un lycée peut prendre plusieurs années.
Gouverner c’est prévoir et je refuse de continuer à voir nos jeunes Châtillonnais sacrifiés sur l’autel de l’immobilisme.

Dans l’attente, je m’engage à négocier fermement pour que nous revenions au lycée Monod à un accueil de 30% de nos lycéens, quand ce taux n’a de cesse de baisser depuis des années dans le désintérêt le plus absolu.
Il nous faudra aussi à travers les options choisies orienter nos lycéens vers les établissements les mieux à même de les accueillir, je pense notamment à Mounier ou Marie Curie.

Vous savez compter sur mon énergie et ma détermination à vos côtés chaque jour!

 

Les amendements déposés

d9dc9f4f-8fc9-47c5-8249-5a3ddef2eb35

 

e523da22-19b2-4296-9ce5-20d8184313fb

 

IMG_1139